SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Dernier jour de l’aventure “Caravane Cœur de Gazelles”

8ème étape, Zaouia

Les enfants et Cœur de Gazelles

La dernière journée de la caravane 2018 est déjà là… Dernier village, derniers sourires et l’équipe de Cœur de Gazelles aura terminé sa mission. Mission dans laquelle les enfants ont une place particulière. Un volet spécifique, celui de la pédiatrie, existe au sein de la caravane, à côté de la médecine générale.

Aziz et Abdelkhalek, les deux chirurgiens-pédiatres marocains de l’équipe s’occupent ainsi d’ausculter les enfants qui viennent à la rencontre des médecins. Il est encore plus difficile de mettre un enfant en confiance qu’un adulte, surtout quand ils sont tous petits. Plus la caravane s’enfonce dans les régions reculées, et moins les enfants sont sociabilisés. Ils n’ont pas l’habitude de voir des médecins, et sont très méfiants.

Heureusement, le savoir-faire et la pédagogie des pédiatres, aidés parfois des parents, font toujours des miracles. Le travail réalisé avec les jeunes est très important, encore plus que celui effectué avec les adultes. Il est en effet plus facile de les sensibiliser sur leurs habitudes alimentaires et d’hygiène, l’objectif étant d’en faire des adultes avertis. Abdel a d’ailleurs appris à communiquer en berbère pour faciliter les échanges avec eux.

La mise en place d’un suivi à l’année

Le suivi des patients est d’ailleurs très important pour les enfants, peut-être encore plus que pour les adultes, car plus la prise en charge se fait tôt, plus les chances d’éradiquer définitivement les soucis de santé sont fortes.

Naïma, 8 ans, est ainsi venue consulter les médecins car elle souffre d’un handicap important. La petite fille a une boiterie chronique, c’est-à-dire un trouble de la marche récurrent. Cela l’empêche de se servir correctement de ses jambes. Noura, la responsable du suivi des patients, a décidé de lui donner une paire de béquilles, pour lui permettre de se déplacer en autonomie et lui a programmé un rendez-vous chez un neurologue. L’objectif est de déterminer les causes de son handicap, afin de pouvoir lui prescrire ensuite un traitement adapté et de la soigner définitivement.

Une autre patiente, adulte cette fois, a également été transférée par les médecins. Suite à une échographie, les médecins lui ont trouvé un calcul assez important dans la vésicule biliaire. N’ayant pas été prise en charge plus, elle est dans un état de santé fragile. Ni une ni deux, une ambulance est appelée pour un transfert immédiat. La patiente est envoyée dans l’hôpital le plus proche, où elle se fera opérer le plus vite possible.

Cœur de Gazelles s’occupera de suivre ces patientes même après la fin de la caravane médicale, car nous nous engageons auprès de la population toute l’année.


ZOOM : Le volet administratif

La caravane de Cœur de Gazelles, outre ses spécialités médicales, effectue un véritable travail d’analyse en parallèle des consultations quotidiennes. Le volet administratif est primordial car c’est lui qui permet d’établir des statistiques précises sur les activités des bénévoles.

Grâce à Sylvie, Caroline et Sandra, l’association peut, au retour du Rallye Aïcha des Gazelles, déterminer combien de personnes ont été rencontrées, de quel âge et pour quels symptômes. Ces informations sont extrêmement importantes car elles permettent d’adapter le matériel dont a besoin la caravane sur le terrain. Les pharmaciens s’en servent par exemple pour définir un stock adapté de médicaments, afin d’en avoir suffisamment mais de ne pas en gaspiller non plus. Il en va de même pour le volet optique, qui prévoit à l’avance le stock de lunettes dont il aura besoin.

Cette année, il y a une nouveauté au bureau administratif. Notre partenaire, CBA Informatique Libérale, a accompagné la caravane sur le terrain afin d’analyser notre façon de fonctionner. L’objectif est de proposer une solution informatique adaptée qui faciliterait le travail quotidien des bénévoles et améliorerait la récolte des données et donc leur exploitation.

Pour y parvenir, Hélène, Guillaume et Benjamin ont travaillé pendant 10 jours main dans la main avec l’équipe de la caravane. Nous les remercions énormément pour le travail fourni et l’investissement dont ils ont fait preuve pendant toute la durée du parcours.

PHOTOS

2018-04-12T10:38:30+00:00

PARTENAIRES