SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI
FacebookTwitterInstagram
  • fr
  • en
L'INCOMPARABLE
SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

Côté sportif, Merzouga : sacrées dunes

ÉTAPE #3, NEJJAKH-MECH IRDANE

Chaque année, les dunes montrent des visages différents, selon la météo. Pour ce millésime, de forts vents tournants incessants n’ont pas brossé les dunes toutes dans le même sens. De plus, c’est la première journée où il a fait chaud. Il y avait intérêt à ne pas trop y traîner parce qu’à partir des heures les plus chaudes, le sable devient semoule. L’indétrônable Betty Kraft  de l’équipage 28 (Elisabeth (Betty) KRAFT / Sonia BAUDOIN-GUERARD - POLARIS FRANCE (quads) championne mondiale de quad, championne de jet-ski connaît Merzouga comme sa poche. Elle s’est débrouillée pour plier toutes les balises situées dans les dunes avant midi. «  Ce matin, j’ai trouvé que le sable était bien mais il ne fallait pas traîner, d’autant que la visibilité devenait difficile » raconte-t-elle sur sa ligne d’arrivée. Sur le reste du parcours, notamment le passage dans l’oued Ziz, qui reliait la 7ème à la 8 ème balise « c’était difficile quand on prenait au cap. Même moi, en quad, je m’enfonçais de 30 cm. Tu t’arrêtais, c’était mort pour repartir. Alors en 4×4, pour une première participante, il y a intérêt à prendre la piste dans le Ziz ».

Retour tardif, classement incertain

Passons du côté des têtes du classement. Carole Montillet de l’équipage 246 (Carole MONTILLET / Sylvie GODEAU GELLIE - Vakkorama) qui s’est imposée depuis le début bénéficiait aujourd’hui d’un léger atout de plus dans sa poche : c’est son terrain de prédilection. Mais il n’y avait pas que les dunes au programme et Jeanette James  de l’équipage 202 (Jeanette JAMES / Emmanuelle TARQUINI DOS SANTOS - Bumper Off Road Jeep) n’entend vraiment rien concéder, ni devant elle dans le classement général provisoire, ni derrière elle : seuls 450 mètres la séparait hier soir du tandem Montillet-Godeau. Et l’équipage 238 (Hélène GRAND'EURY / Charlotte ZUCCONI - VAL THORENS/VALTHOPARC) , lui plantait déjà ses crocs dans les jantes, à 100 mètres pile d’écart. Autant dire, rien. Il est impossible d’avoir ce soir le classement général puisque beaucoup d’équipages ne rentrent pas ce soir. Néanmoins, au vu des résultats, il est plus que vraisemblable que le top five comportera les mêmes équipages, malgré les petites surprises du jour : l’équipage de l’équipage 146 (Caroline ZOSSO / Peggy VOGEL - ZZKUSTOM), 18ème au classement général, a fait mieux que Carole Montillet : il n’a effectué que 5,53 km grattant 530 mètres à Carole. Le 153, le 107 et le 234 se tiennent dans le mouchoir des 6 km de pénalités et veulent prendre part au festin.

Pour les premières participations, elles ont été nombreuses à choisir le parcours des X. Pleines d’appétit également. Mais quelques-unes ont plus grand yeux que grand ventre. Comme l’équipage 122 (Samantha JACQUEMIN / Véronique MEUNIER - ORPEA GROUPE), par exemple, qui a décidé de sortir du parcours avant même sa deuxième balise. « On a vu un équipage qui nous a dit que c’était pourri. Du coup, on a fait demi-tour. Mais on ne regrette pas d’avoir tenté. Qu’est-ce que tu veux qu’on regrette, ici ?! Tout est génial »

La grande Zoé

Décidément, la voiture électrique de Renault continue de vraiment bien se débrouiller : bonne pilote, bonne navigatrice… rien d’étonnant que l’équipage 313 (Solen KERLEROUX / Carine POISSON - RUN FUN / MTECH) ait exécuté de nouveau une belle performance : il domine vraiment sa catégorie, avec 44,55 km de surplus aujourd’hui, contre 101 km pour sa plus proche concurrente, l’équipage 312 (Laetitia GIRAUD / Sarah SOURBIER - FRUIT4FIT). Ce soir, elle consolide donc sa première place au général.

La queen Elisabeth

Chez les motos et quad, aucune surprise : Betty Kraft et sa coéquipière Sonia Baudouin remportent l’épreuve et caracolent en tête du classement général avec un confortable écart de plus de 5 km sur leurs suiveuse, les motardes équipage 22 (Tracy MORANDIN / Valérie ROCHE - MORANDIN Yves). Ces dernières ont d’ailleurs signé aujourd’hui un parcours d’une remarquable propreté : elles n’engrangent que 370 mètres par rapport à la reine Elisabeth. On ne retire aucun mérite à Betty Kraft, mais on a envie de faire une spéciale dédicace à cet équipage.

Véhicules électriques : un parcours spécifique

Pour d’évidentes raisons, les e-gazelles ne pouvaient pas monter à l’assaut des dunes mais elles ont eu leur lot de sable et d’émotions. l’équipage 504 (Kiera CHAPLIN / Jazmin GRIMALDI - Saint Honoré) s’est tanké contre une herbe à chameau et il a passé deux heures à pelleter, avant de s’apercevoir que son carter en avait pris un coup. Assistance mécanique, réparation de fortune…il a repris sa route avec une bonne humeur qui ne l’a pas lâché de la journée. Évidemment, cette mésaventure lui a coûté 200 points de pénalités mais il y a de fortes chances qu’il conserve son rang au classement général.

2018-03-24T23:58:33+00:00

PARTENAIRES